Comment les Vikings s'habillaient ?

Comment les Vikings s'habillaient ?

 

Brave Viking, tu cherches à en savoir davantage sur les élégants Vikings ? Tu cherches à savoir comment les Vikings s’habillaient pour adopter leur style vestimentaire ? Quelles sont les preuves qui nous amènent à penser que les Vikings s’habillaient de telle ou telle façon ? Quels vêtements étaient portés par les hommes, les femmes et les enfants ? Comment les Vikings fabriquaient leurs vêtements ? Les Vikings portaient quels bijoux ? Ne cherche plus : tu as trouvé ce qu’il te fallait.

 

Si l’on en croit la culture populaire, les Vikings étaient un peuple très à la mode ! Toutefois, lorsque l’on enlève le glamour ajouté pour les caméras du petit écran, que connaissons-nous véritablement des vêtements vikings ? Guerriers et agriculteurs demeurant au sein de certains des climats les plus glaciaux d’Europe, les vêtements vikings étaient chauds, ergonomiques et agréables à porter. Quoi qu’il en soit, les Vikings avaient l’œil pour concevoir des vêtements avec style.

 

Viking élégant

 

1) Comment sait-on ce que les Vikings portaient ?

 

Malencontreusement, le textile se décompose aisément et se conserve uniquement au sein d’environnements particuliers, comme le désert égyptien sec ou une tourbière. Ainsi, seuls des fractions des matériaux que les Vikings portaient survivent aujourd’hui.

 

Restes de vêtements vikings

 

Par conséquent, les connaissances sur les vêtements vikings dépendent majoritairement de ce qui est écrit à l’intérieur des abondantes sagas vikings qui ont survécu. Cela montre que certains éléments manquent à notre compréhension. De même, nous avons plus d’informations concernant les vêtements des riches (comparativement à ceux des classes inférieures).

Il s’avère que les goûts vestimentaires des Vikings ressemblaient vraiment à ceux des Germains du nord de l’Europe. L’examen des vêtements historiques des autres peuples de la région permet donc de mieux comprendre.

Notre compréhension des bijoux vikings est véritablement meilleure puisqu’ils se sont mieux conservés au fil des âges. Pour certains bijoux, des résidus de textile se sont imprégnées sur l’arrière des fermoirs de ceinture et des broches, corrodant une forme sur la matière métallique. Cela fournit des éclaircissements fascinants à propos d’éléments tels que le tissage ainsi que la quantité de fibres des vêtements vikings.

 

2) Les vêtements des hommes vikings.

 

Les vêtements d’un homme viking typique se composaient d’un pantalon, d’une chemise et d’une surtunique (appelée kyrtill). Ils superposaient leurs vêtements pour avoir plus chaud. La majorité des vêtements vikings se constituaient de lin ou de laine.

 

A. Les chemises et tuniques des hommes nordiques.

     

    La surtunique était communément fabriquée en laine et ses manches pouvaient être courtes ou longues, cela dépendait assurément du temps. Les tuniques tombaient jusqu’aux genoux et étaient portées au-dessus de la tête, aucune fermeture n’était présente. Elles pouvaient comporter un subtil espace afin d’agrandir le dégagement du cou, qui n’était habituellement pas ouvert, par exemple avec une perle et du fil.

     

    Tunique homme viking

     

    C’était le vêtement le plus important qu’un homme portait. Certains fragments de tissu montrent des traces d’embellissement, bien qu’insuffisantes pour établir des reproductions authentiques. Les reconstructions modernes avec décoration s’appuient sur l’art viking.

     

      B. Les pantalons des hommes scandinaves.

         

        Les pantalons étaient fabriqués soit en lin, soit en laine. Ils s’accrochaient habituellement à l’aide d’une banale ceinture à cordons. Comme les manches des tuniques, la longueur des pantalons variait également.

         

        Pantalon homme viking

         

        Si un homme avait un pantalon moins long, il utilisait aussi un tube afin de couvrir ce qui reste de ses jambes. Ceux-ci étaient manufacturés grâce à deux longues pièces de textile, habituellement en laine, qui entouraient la jambe, du genou jusqu’à la cheville.

         

          C. Les ceintures des hommes vikings.

             

            Les Vikings portaient aussi couramment des ceintures, généralement en bronze. Plutôt que de s’en servir afin de garder en place leurs pantalons, les Vikings gardaient leurs ceintures au-dessus de leurs tuniques et les prenaient pour fixer des couteaux, d’autres outils et de petites poches.

            Les ceintures étaient également fabriquées en cuir et étaient d’ordinaire assez fines, approximativement 2 centimètres de largeur seulement. De temps en temps, les guerriers arboraient également une bande de cuir supplémentaire sur une épaule pour fixer des armes plus grandes comme une épée.

             

            Ceinture homme viking

             

              D. Les capes des hommes nordiques.

                 

                Quand les températures diminuaient, les hommes s’équipaient aussi d’épaisses capes de laine pour se réchauffer. De forme rectangulaire simple, elles étaient souvent de couleurs vives et avec un dessin remarquable en tissu.

                 

                Cape homme viking

                 

                Elle était attachée à l’épaule droite par des nœuds ou une broche pénannulaire. Ce style permettait au Viking de dissimuler ce qu’il portait, mais de garder son bras droit libre afin de manier des outils ou des épées, haches, etc.

                Les Vikings les plus fortunés auraient porté des vêtements un peu plus élaborés, et ils se sont fortement inspirés des allures des assemblées de la noblesse byzantine. Les riches avaient une forte demande pour la soie car celle-ci constituait un tissu prestigieux.

                Il y a notamment le prince Mammen, ayant une célèbre sépulture au Jutland qui a survécu, suggère que sa cape comprenait des détails en soie exposant des fibres d’or ainsi que d’argent et renforcée de peau de marmotte.

                 

                  D. Les chaussures des hommes scandinaves.

                     

                    Les chaussures vikings étaient fabriquées en fourrure de chèvre ou de veau, et d’après les souliers d’un campement viking à York qui ont survécu jusqu’à aujourd’hui, leur style pouvait varier considérablement. Les chaussures étaient attachées avec des lacets qui s’enroulaient autour des chevilles, ou des boutons. Les chaussures des hommes ainsi que des femmes semblent avoir été très similaires.

                     

                    Chaussures homme viking

                     

                    Les bottes vikings étaient rarement plus hautes que le niveau de la cheville, et se fermaient fréquemment à l’aide des raccords internes, ce qui permettait assurément aux chaussures de durer plus longtemps.

                    Il reste quelques traces de bottes vikings à talons, mais elles étaient probablement portées par des marchands et des gens riches, plutôt que par le Viking moyen.

                     

                      E. Les sous-vêtements des hommes nordiques.

                         

                        Alors que les Vikings très pauvres portaient probablement aucun sous-vêtement, les sagas indiquent que les Vikings les plus fortunés en portaient, bien qu’aucun exemple ne subsiste.

                        Mais dans la saga de Fljótsdæla, on décrit un héros qui se dirige vers sa tente la nuit en ne portant que sa tunique et ses sous-vêtements. Dans une autre saga, Gisli est décrit marchant la nuit en ne portant que sa chemise et ses sous-vêtements en lin.

                        Les sous-vêtements étaient généralement fabriqués en lin (agréable pour la peau comparativement à la laine). Un exemple ayant survécu, venant de Viborg, a été fabriqué avec deux couches de lin. Il a une ouverture carrée avec un rabat qui est fixé par des cordons, du tissu et des boucles.

                         

                          F. Les chapeaux et casques des hommes vikings.

                             

                            De temps en temps, les Vikings se servaient également de casquettes en laine, en cuir ou en peau de mouton, habituellement conçues à partir du style phrygien avec des pièces de tissu triangulaires cousues ensemble. Certains avaient des rabats d’oreilles pour plus de chaleur.

                             

                            Casquette homme viking

                             

                            Selon le Grágás, un livre de droit islandais médiéval, des peines sévères étaient infligées pour avoir retiré la casquette de la tête d’un autre homme. Si le chapeau n’avait pas de mentonnière, la pénalité était une peine pécuniaire. Si le couvre-chef avait une mentonnière et qu’une personne la tirait vers l’avant, celle-ci s’exposait à une expulsion définitive. Si le couvre-chef avait une mentonnière et qu’une personne la tirait vers l’arrière, la victime pouvait exercer son droit de tuer son agresseur en guise de représailles. Cela démontre toute l’importance du chapeau.

                            Seuls les guerriers vikings suffisamment riches avaient un casque de fer au combat : leur conception était habituellement sobre (en forme de bol et un protège-nez sortant du milieu). Les casques plus coûteux avaient également une protection au niveau des yeux, constituant un type de masque.

                            À l’opposé de l’idée répandue, les casques n’avaient pas de cornes. Cela n’aurait pas davantage protégé son porteur, et aurait donné aux adversaires quelque chose de plus à saisir pendant la bataille. Si les casques à cornes ont existé, ils ne servaient assurément que dans des cadres de célébration.

                             

                              G. Les armures des hommes scandinaves.

                                 

                                Les guerriers vikings les plus riches ont peut-être aussi porté une cotte de mailles lorsqu’ils sont allés au combat. La cotte de mailles était coûteuse à produire car il fallait des milliers d’anneaux de fer imbriqués qui devaient être rivetés manuellement un à la fois.

                                 

                                Cotte de mailles homme viking

                                 

                                Néanmoins, les Vikings les plus fortunés arboraient des chemises en cotte de mailles, qui avaient assurément des manches longues et descendaient jusqu’au genou. Cette chemise était portée par-dessus une tunique en cuir rembourré, que les Vikings plus modestes avaient fréquemment afin de se protéger des armes tranchantes.

                                 

                                3) Les vêtements des femmes vikings.

                                 

                                  A. Les chemises et tuniques des femmes nordiques.

                                     

                                    Les vêtements d’une femme viking typique se composaient d’une longue chemise en lin et d’une blouse à lanières de laine plus court, parfois appelé « hangerock ».

                                     

                                    Tunique femme viking

                                     

                                    La surrobe d’une femme viking se portait de l’épaule jusqu’au mollet et était fixée à deux bretelles fixées à l’avant au moyen de deux broches, généralement en bronze. Aux IXe et Xe siècles, ces broches étaient normalement de forme ovale, mais elles ont été substituées petit à petit par des broches dont la conception ressemble à un disque au Xe siècle.

                                    Il existe des preuves que, du moins chez les femmes les plus riches, les tuniques étaient plus longues à l’arrière qu’à l’avant et qu’elles pouvaient être traînées sur le sol derrière elles.

                                     

                                      B. Les ceintures des femmes scandinaves.

                                         

                                        Les femmes nordiques avaient aussi des ceintures afin d’emmener des accessoires ainsi que des modestes sacoches. Il s’avère que ces ceintures aient été fabriquées en tissu plutôt qu’en cuir. Les femmes vikings utilisaient leur ceinture pour y fixer des accessoires, elles fixaient également des accessoires moins encombrants à leur broche.

                                         

                                          C. Les capes des femmes vikings.

                                             

                                            Les capes des femmes étaient semblables à celles des hommes. Les femmes portaient souvent une broche pour fixer leur cape.

                                             

                                              D. Les foulards des femmes nordiques.

                                                 

                                                De même, il s’avère que les femmes avaient une écharpe nouée afin de s’abriter la tête, assurément pour ne pas avoir froid et possiblement pour éviter que les cheveux n’entrent en contact avec la nourriture. Il n’est pas certain que ce soit pour l’usage quotidien ou pour des occasions spéciales, car certaines sagas mentionnent des coiffures élaborées.

                                                 

                                                Foulard femme viking

                                                 

                                                4) Les vêtements des enfants vikings.

                                                 

                                                Peu de preuves subsistent sur les habits des enfants vikings, néanmoins ils avaient assurément des vêtements vraiment semblables à ceux des adultes vikings.

                                                La saga de Fljótsdæla représente les habits de Helgi et Grimr, deux jeunes garçons de 12 et 10 ans respectivement. On dit qu’ils avaient des tuniques unies en laine brute filée à la main, ainsi que des pantalons et des capes.

                                                 

                                                5) Comment les Vikings fabriquaient leurs vêtements.

                                                 

                                                Les habillements des Vikings étaient pour la plupart fabriqués à partir de lin ou de laine.

                                                Afin de fabriquer des habits en laine, les Vikings tondaient avant tout leurs moutons manuellement, en arrachant la laine des moutons par un procédé indolore. La laine était ensuite nettoyée et peignée pour obtenir de longues fibres qui étaient ensuite filées en fils. Pour ce faire, ils utilisaient un bâton en bois appelé quenouille, qu’ils filaient d’une main, enroulant les fibres de laine en fil. Le fil de laine était ensuite tissé en matériel grâce à un métier à tisser vertical.

                                                 

                                                Métier à tisser

                                                 

                                                Les tissus ainsi obtenus, d’une teinte blanche, étaient ensuite teintés à l’aide de colorants végétaux. Les couleurs les plus courantes étaient le noir, le bleu, le violet, le jaune, le rouge et le marron. Le rouge constituait la coloration la plus coûteuse puisqu’elle se formait grâce à la racine de garance (introuvable dans les terres scandinaves et disponible uniquement par le commerce). Toutefois, habituellement, les teintures ne restaient pas longtemps.

                                                Quand il fallait fabriquer des habits moins gros, comme des chaussettes ou des couvre-chefs, les Vikings ne tissaient pas leur fil de laine : ils préféraient avoir recours à un procédé appelé le liage à l’aiguille qui consistait essentiellement à utiliser de grosses quantités de fils pour les nouer entre eux. Le résultat est un tissu extrêmement solide.

                                                 

                                                Liage à l'aiguille

                                                 

                                                Pour préparer les peaux d’animaux, comme celles utilisées pour les chaussures, on les traitait avec de la cire d’abeille pour les rendre plus souples, puis on les frottait avec du gras de poisson afin que l’eau ne les traverse pas.

                                                 

                                                6) Les bijoux portés par les Vikings.

                                                 

                                                  A. Les broches portées par les Nordiques.

                                                     

                                                    Les broches ont été nommées maintes fois en tant qu’accessoire pour maintenir les vêtements vikings en place : ergonomique et élégantes, elles permettaient de rendre une tenue unique. Elles étaient généralement décorées de façon élaborée.

                                                     

                                                    Broches vikings

                                                     

                                                    Les broches vikings les plus courantes sont parfois appelées broches tortues car elles ont une forme similaire à la carapace d’une tortue. Souvent, les Vikings se servaient également des broches trilobées, permettant de réunir trois morceaux de tissu.

                                                     

                                                      B. Les bagues, bracelets et colliers portés par les Scandinaves.

                                                         

                                                        Les hommes ainsi que les femmes vikings arboraient aussi des bagues, des bracelets et des colliers comme ornements. Aucune preuve n’indique que les Vikings aient eu de boucles d’oreille, mais ils ont dû les connaître grâce à leurs contacts avec d’autres peuples d’Europe.

                                                         

                                                        Bijoux vikings

                                                         

                                                        Tu veux ressembler à un Viking à la mode de l’époque ? Alors visite notre collection de Bracelets Vikings !

                                                         

                                                        Les colliers étaient arborés autour du cou, néanmoins les femmes les fixaient quelquefois également au milieu des broches dont elles se servaient pour attacher leurs robes.

                                                         

                                                          C. Le matériau de fabrication des bijoux portés par les Vikings.

                                                             

                                                            Les bijoux vikings étaient fabriqués en argent ou en or et étaient également utilisés comme lingots lorsque le besoin s’en faisait sentir. Les éléments d’un bijou pouvaient être séparés et monnayés pour des produits ainsi que des faveurs. En raison de cela, les défunts étaient fréquemment mis en terre en compagnie de leurs bijoux, car on pensait qu’ils auraient besoin de monnaie pour vivre confortablement dans l’au-delà.

                                                            Les hommes ainsi que les femmes portaient également des colliers faits de perles. Les Vikings de la classe moyenne disposaient de perles faites d’ambre ou de verre, par contre les plus fortunés pouvaient bénéficier de pierres précieuses ou de cristaux importés.

                                                             

                                                              D. La conception des bijoux portés par les Nordiques.

                                                                 

                                                                Les bijoux étaient souvent ornés de pendentifs portant des symboles significatifs, comme le marteau de Thor ou le loup Fenrir. Il s’agissait probablement d’amulettes destinées à honorer les dieux, et à appeler à leur protection en cas de besoin.

                                                                 

                                                                Collier viking Mjöllnir

                                                                 

                                                                Si tu veux obtenir la protection du dieu du tonnerre, tu peux visiter notre collection de Colliers Mjöllnir.

                                                                Si tu veux être épargné par le fils de Loki, tu peux visiter notre collection de Colliers Fenrir.

                                                                 

                                                                Les autres motifs de bijoux courants étaient des formes géométriques ou des bandes tressées.

                                                                 

                                                                7) Brave Viking, rejoins ton clan !

                                                                 

                                                                Si tu as terminé la lecture de cet article, cela veut dire que tu voulais véritablement savoir comment les Vikings s’habillaient : seulement un amateur serait arrivé jusqu’ici. D’ailleurs, Viking Clan propose des centaines de produits sur les Vikings : Tatouages, Bagues, Bracelets, etc., tout un arsenal !

                                                                 

                                                                Tu as aimé cet article ? N’hésite pas à nous donner ton avis dans les commentaires, et à partager des photos de tes tenues vestimentaires vikings typiques !

                                                                 

                                                                Ton chef de clan, Ragnar Lothbrock.


                                                                Laissez un commentaire